Communication interne : pilier de la gestion de l’entreprise.

Sommaire

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Qu’il s’agisse de communication de crise, conduite du changement, restructuration ou pour fédérer les équipes et valoriser la culture d’entreprise, les RH doivent élaborer les meilleurs outils pour répondre aux objectifs de l’organisation.

Ainsi, en tant que professionnel des Ressources Humaines, vous êtes un acteur majeur de la communication interne, interlocuteur clé auprès des salariés et de la Direction.

La communication interne : de forts enjeux RH

Les services RH s’emparent de plus en plus des enjeux stratégiques de la communication interne. Grâce à leurs compétences en gestion sociale, ils développent différentes actions participant à la cohésion interne et à l’engagement des équipes. 

Les RH ont ainsi beaucoup à apporter au pilotage de la communication interne, qu’il s’agisse de communication de crise, de conduite du changement, de restructuration ou tout simplement pour fédérer les équipes et valoriser la culture d’entreprise.

1. DRH et managers, une équipe gagnante

La communication interne consiste à la fois à transmettre les informations aux salariés, et à la faire circuler de manière ascendante pour favoriser le dialogue social. Dans ce contexte, les directions des ressources humaines sont des interlocuteurs de choix : en allant sur le terrain, elles peuvent écouter les besoins et les attentes des salariés, puis faire remonter les informations, notamment pour anticiper ou désamorcer rapidement les situations de crise. À ce titre, les managers jouent un rôle clé de relais de l’information, notamment les managers de proximité. 

En travaillant de concert, les directions des ressources humaines et les managers peuvent agir sur différents plans : mobilité, gestion de carrière, motivation des équipes, conciliation vie privée/vie professionnelle, etc. Les managers sont également pour les équipes RH les garants de la mise en place des politiques de diversité. Handicap, mixité hommes-femmes, place des séniors et respect des différences culturelles sont autant d’enjeux de société sur lesquels ils peuvent intervenir main dans la main.

2. De nombreux outils de communication

À partir d’une réflexion stratégique, un plan d’action peut être établi en vue de sélectionner les outils les plus adaptés favorisant le dialogue permanent entre l’entreprise et ses collaborateurs. L’un des outils phares est probablement le journal interne, numérique ou sous format papier, qui présente entre autres les enjeux de l’entreprise. Une initiative toujours appréciée par les collaborateurs qui préfèrent être informés directement par leurs équipes dirigeantes plutôt que par un canal externe. 

Il est aussi intéressant de valoriser l’accueil des nouveaux collaborateurs en leur proposant un livret d’accueil et de la documentation. Sans oublier toutes les notes écrites et les autres tableaux d’affichage plus informels dans les lieux très fréquentés (machine à café, restaurant d’entreprise, etc.). Enfin, des événements internes, allant des conventions aux séminaires et team building, sont d’excellents leviers de motivation et de cohésion d’équipe.

3. Les outils technologiques

Aujourd’hui, les TIC (Technologies de l’information et de la communication) sont en plein essor et présentent de nombreux avantages dans le partage des informations entre l’entreprise et ses collaborateurs. L’installation d’un intranet notamment permet un accès souple, à toute heure et quel que soit le poste, à l’ensemble des informations que l’entreprise souhaite mettre à disposition de ses salariés. Au-delà de cet outil,il existe désormais un large éventail de solutions en ligne. 

La création d’un blog ou encore le travail via des plateformes collaboratives sont des solutions très efficaces en matière de coopération entre les membres d’une même équipe. Lorsque les collaborateurs sont éloignés géographiquement ou dans le cadre du télétravail, ils peuvent également échanger via des applications de groupeware, de type agenda partagé, outils d’échange d’informations, vidéoconférence,etc. 

Notons par ailleurs que la présence de l’entreprise sur les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn, Viadeo ou encore Twitter, est une nouvelle source de communication intéressante par leur dimension communautaire et fédératrice. La transmission de l’information peut aussi se faire via des serious games, des outils pédagogiques et ludiques favorisant l’engagement des collaborateurs. Les entreprises intègrent progressivement un grand nombre de ces outils qui parallèlement ne cessent de se développer.

Communication interne, pour une entreprise plus performante

La communication interne regroupe un certain nombre d’actions de communication visant à informer les collaborateurs de la vie de l’entreprise, de ses valeurs et de sa stratégie. Les objectifs stratégiques liés à cette communication sont multiples. Il peut s’agir de favoriser une certaine stabilité au sein des équipes en améliorant le climat social, de fédérer les salariés autour d’un projet pour un travail d’équipe plus performant, ou encore de valoriser les compétences et la créativité des collaborateurs en menant un travail conjoint avec les managers. 

De manière plus globale, les actions de communication interne visent à susciter le sentiment d’appartenance en créant une culture d’entreprise qui rassemble et fédère les collaborateurs. Ces derniers, plus motivés, sont plus productifs, ce qui participe à la performance de l’entreprise. Longtemps restée sous l’escarcelle des directions de communication des entreprises, la communication interne est aujourd’hui très largement partagée avec les DRH qui possèdent une vision transversale des enjeux stratégiques de l’entreprise, ainsi qu’un savoir-faire et un savoir-être dans la gestion, l’information et la cohésion des équipes.