Interview de Naoil M’DIOUI, gestionnaire RH et paie à TP2A.

Partager :

Parlez-nous de vous …

Je travaille dans le domaine RH depuis 17 ans, découvert à l’occasion d’un stage. J’ai obtenu une licence puis un master 1 en suivant les cours du CNAM le soir et le week-end.

Je travaille depuis 10 ans dans le transport urbain de voyageurs pour TP2A, une filiale du groupe RATP Dev. Je suis aujourd’hui gestionnaire RH et paye, rattachée à la DRH Région du Groupe.

On dit de vous que vous êtes… organisée, investie et que j’ai un bon relationnel.

Pouvez-vous présenter TP2A ?

RATP Dev est un groupe international de transport urbain et interurbain de voyageurs, tramways, téléphériques, mobilité douce, métro ….

TP2A, est une filiale urbaine de voyageurs du Groupe RATPDev, qui exploite le réseau TAC (Transport Annemassien Collectif ) depuis 2003 appartenant à l’Agglomération Annemassienne.

Au sein de la filiale TP2A, nous sommes spécialisés dans le transport urbain de voyageurs mais qui au fil des années a pu intégrer et développer des métiers autres que la conduite de véhicules : marketing, commercial, RH, RQSE, billettique. Avec nos 122 collaborateurs à ce jour, nous restons une structure à taille humaine.

Pouvez-vous nous parler de votre culture d’entreprise et de vos valeurs ?

Nous avons un fonctionnement de grand groupe : avec des objectifs, des indicateurs de suivi, des outils...Tout en gardant un relationnel d’entreprise "familiale".

Pour fidéliser les collaborateurs sur un marché en tension, nous mettons un point d’honneur à maintenir un relationnel de proximité. Cela passe par l’amélioration continue de nos moyens de communication, le renforcement du management de proximité, un accompagnement à l’emploi (formation, logement, démarches pour les collaborateurs venant de l’étranger …).

Quelles sont les grandes lignes de votre politique RH ?

  • En matière de recrutement :

Nous recrutons des demandeurs d’emploi qui sont formés par le dispositif de formation préalable au recrutement par Pôle emploi ou la Mission locale. Ainsi, 12 à 18 personnes sont formées chaque année au titre de conducteur de transport en commun.

Nous embauchons chaque année des alternants, en maintenance et marketing, à qui nous proposons ensuite une embauche. Pour notre engagement en matière d’alternance, nous sommes d’ailleurs labellisés « entreprise apprenante » (en savoir plus sur la labellisation « entreprise apprenante »)

  • Concernant l'accueil et l'intégration des nouveaux arrivants : 

Nous avons mis en place un système de tutorat pour chaque nouvel arrivant.

Pour que chaque collaborateur trouve à se loger, nous travaillons en partenariat avec Action logement. Grâce à ce service, environ 10 demandes de logement aboutissent chaque année.

  • Sur le champ : mobilité, formation, évolution professionnelle :

La mobilité dans le groupe et les évolutions internes sont encouragées. À titre d'exemple, tous les managers sont d'anciens conducteurs. Avant d'être nommés managers, ils occupent différents postes, qui leur permettent d'assoir progressivement leurs nouvelles fonctions auprès de leurs collègues.

Nous encourageons fortement la formation tout au long de la vie en investissant un maximum sur ce champ.

En plus des formations, nous organisons régulièrement des ateliers de prévention : nutrition, sécurité routière, yoga et sophrologie …

Quelles actions managériales mettez-vous en place ?

Les entretiens individuels et professionnels sont effectués chaque année. A la même fréquence, nous réalisons des audits de conducteur suivis d’un entretien de débriefing.

Des temps forts annuels par service sont mis en place :

  • Des séminaires d’équipe en extérieur, mélangeant thématique de travail et activités de cohésion d’équipe
  • Un « challenge conduite », journée festive, à laquelle sont conviées les familles des conducteurs
  • Des ateliers sur les thématiques liées au transport ou à la relation clientèle ou bien être au travail sont déployés toute l’année pour renforcer le management de proximité
  • Des réunions quotidiennes, hebdo ou mensuelles par équipe/service sont organisées

Quelles sont vos actualités ?

Suite à un audit sur la GPEC, est ressorti un besoin d’accompagnement individualisé des managers. Des entretiens individuels, réalisés par des prestataires externes, ont été mis en place à tous les niveaux de management.

Afin de renforcer le développement du réseau TAC sur l’Agglomération Annemassienne, nous accentuons et renouvelons nos formations auprès de nos collaborateurs sur les thématiques « qualité-relation clientèle » que ce soit au service commercial à la Maison de la Mobilité et du Tourisme ou au service exploitation auprès des conducteurs ou managers d’exploitation

Vos réussites… et vos points de vigilance

Chaque année, j’ai de nombreux challenges à relever : répondre à la création de lignes ou au développement du réseau de bus urbain, renforcer et développer la montée de compétences de nos collaborateurs en capacité d’évoluer au sein de la filiale ou du Groupe RATPDev … réussir ces challenges me motive.

Je ressens également une certaine fierté lorsque je détecte et accompagne les talents : de futurs conducteurs à former ou des collaborateurs en capacité d’évoluer.

Concernant les points de vigilance : je constate que le salaire n’est pas le principal levier de motivation pour les collaborateurs, même s’il reste important dans notre région. Il nous reste des leviers à activer pour fidéliser nos collaborateurs. Pour cela, j’aimerais que chaque collaborateur s’investisse et prenne conscience du rôle qu’il a à jouer dans la fidélisation des collaborateurs.

Vos bons plans RH

Je suis marraine à la mission locale depuis 2013, cela me permet de repérer des jeunes qui auraient le profil pour exercer nos métiers.

Un bon plan également : les partenariats avec les acteurs du secteur : Action logement, cité précédemment, notre organisme de prévoyance pour la mise en place des ateliers de prévention.

Un bon plan pour enrichir mes pratiques et échanger avec mes pairs : le Club RH !!!

Quels conseils donneriez-vous à vos pairs ?

Mon conseil irait à toutes les personnes qui envisagent de travailler dans le domaine RH. Le relationnel étant au cœur de ce métier, « avoir la fibre humaine » me paraît un prérequis indispensable à son exercice.